Nayla Dabaji (in collaboration with Ziad Bitar), Km. 0 (still), 2017, 6:22 minutes, Single-channel video

Distribution: Vidéographe

 

À la suite d'une curieuse rencontre avec un chat, je décide d'aller au sommet d’une montagne que j’avais aperçue auparavant, en ligne droite d’un 44ème étage. Derrière un sentier caché par des feuilles mortes, je tombe sur une pyramide. Une pancarte m’indique que c’est un point géodésique centré sur un repère au sol. Étrangement, cet objet devient mon point zéro. Ma ligne droite se transforme alors en un cercle d’où rayonnent des lignes qui, en se croisant, créent des triangles. À chaque point de rencontre apparaît le souvenir d’un lieu, d’un paysage, d’une idée, comme une géographie fantasmée où se mêlent sans fin, hier, aujourd’hui et demain.
S., le 7 juillet 2016, Montréal

 

After a curious encounter with a cat, I decide to climb on the top of a mountain that I had seen earlier, on a straight line from a 44th floor. On a trail hidden by dead leaves, I stumble upon a pyramid. A sign shows me that it is a geodetic point based on a mark on the ground. Strangely, this object becomes my point zero. My straight line transforms into a circle from which radiate other lines, their junctures creating triangles. At each point of intersection appears the memory of a place, a landscape, an idea, like a fantasized geography where yesterday, today and tomorrow, infinitely meet.
S., 7th of july 2016, Montréal